Présentation

Nom du blog :
native american

Description du blog :
l'histoire en images des pionniers de l'amerique et des indiens - images de loups -rapaces -ours

Date de création :
24 février 2009 à 00:00

Date de modification :
16 mai 2013 à 20:01


Découvrez World Music All-Stars!



Statistiques

15 746 Articles
0 Pages
0 Vidéos
119 Commentaires
9 Messages sur le Livre d'or
413 397 Visiteurs au total
1 Visiteur en ligne
121 Visiteurs aujourd'hui
Valid XHTML 1.0 Strict  CSS Valide ! 

les grands chefs amérindiens

Native american

date 15-07-2009 - Voir tous les articles de la catégorie les grands chefs amérindiens les grands chefs amérindiens - com 1 commentaire(s)-

native american
Chef Joseph "Ecoutez-moi ! Je suis fatigué. Mon coeur est triste et malade. Le soleil est mon témoin : aujourd'hui, je dépose les armes à tout jamais." Ces paroles, sans doute les plus connues venant d'une bouche indienne, ont été prononcées par le leader Nez Perçés "Hinmató Wyalahtqit" (Tonnerre qui déferle au-dessus des montagnes). Cela se passait le 5 Octobre 1877, date de sa reddition, devant deux officiers américains, le Général Olivier Howard et le Colonel Nelson Miles, dans les montagnes de Bear-Paw, dans le Nord du Montana ; 60 Km à peine le séparait encore, lui et son groupe composé de 87 guerriers, 184 femmes et 147 enfants exténués, de la frontière canadienne salvatrice, où ils avaient espéré la fin des persécutions et le début d'une nouvelle existence. Ils avaient parcouru plus de 2.000 Km dans leur fuite. Hinmató Wyalahtqit était né vers 1840 et mourut en 1904. Son père était l'un des premiers Nez Perçés. Comme son père, il refusa de quitter sa Terre de Wallowa Valley et de s'établir dans la réserve de l'Idaho. Avec les nombreux blessés, les femmes et les enfants épuisés, décharnés, il n'était plus possible de s'échapper ; plus de 150 Nez Perçés avaient déjà succombé. Son espoir de revenir dans la Wallowa Valley et de pouvoir conserver ses biens s'avéra illusoire : les soldats embarquèrent les survivants en Oklahoma, où près du quart d'entre eux fut emporté par la malaria. Jusqu'à sa mort, il resta un fervent défenseur de l'ancien mode de vie.

Auteur Cochise67



Native american

date 15-07-2009 - Voir tous les articles de la catégorie les grands chefs amérindiens les grands chefs amérindiens - com 0 commentaire(s)-

native american
Américan Horse Américan Horse est né en 1840 et est mort en 1908. Il devint grâce à ses talents d'orateur et de négociateur. Il était cependant aussi un guerrier : pendant la guerre de la piste Bozeman, il participa à la bataille Fetterman de décembre 1866, l'une des pires défaites de l'armée des Etats Unis. En 1890, American Horse s'opposa à la religion de la Gost Dance et persuada Big Foot de retourner avec sa bande dans la réserve de Pine Ridge, où elle fut massacrée à Wounded Knee. En 1891, au cours d'un de ses voyages à Washington, Américan Horse fit sur cet événement un discours passionné, qui contribua à améliorer les conditions de vie de son peuple. "Les hommes furent séparés des femmes et entourés de soldats. Puis ce fut tout le village indien que les soldats encerclèrent. Lorsque les tirs commencèrent, ceux qui se trouvaient aux côtés du jeune homme qui lâcha le premier coup de fusil furent évidemment tous tués aussitôt. Puis on retourna les fusils et les canons Hotchkiss contre les femmes dans les tentes sous un drapeau blanc. Bien entendu, dés qu'on leur tira dessus, tous prirent la fuite, les hommes dans une direction et les femmes dans deux différentes. Il y avait donc, globalement, trois directions de fuite. Il y avait une femme avec un bébé dans les bras qui fut touchée alors qu'elle touchait presque le drapeau blanc. Bien entendu, les femmes et les enfants s'égaillaient dans tout le village circulaire jusqu'à ce qu'ils trouvent une issue. Et donc, tout près du drapeau blanc, une mère fut abattue avec son bébé : ne sachant pas que sa mère était morte, l'enfant tétait encore, et c'était un spectacle particulièrement pénible. Des femmes qui fuyaient avec leur bébé furent tuées elles aussi, à bout portant ; de même pour certaines qui étaient visiblement enceintes. Tous les indiens prirent la fuite dans ces trois directions. Enfin, après que la plupart d'entre eux eurent été tués, un cri se fit entendre, disant que ceux qui n'avaient été ni tués ni blessés devaient s'avancer et qu'ils auraient la vie sauve. Les petits garçons qui n'étaient pas blessés quittèrent leur refuge et, dès qu'ils furent en vue, une foule de soldats les entoura et les massacra sur place."

Auteur Cochise67



Horloge du jour

Derniers messages du livre d'or

Album Photo

Galerie Vidéo

Derniers commentaires


Google Plus


2011-11-14+2

Publicité native american

Créer un blog Images pour blog

Un Blog des Blogs jblog est une plateforme logicielle en ligne gratuite qui facilite la publication d'un blog. C'est un service qui offre une multitude d'outils à des personnes de publier du contenu sur le web blog musique blog humour blog mode blog perso blog animaux sky blog, blog image blogger faire son blog gratuit Annuaire… de blogs sur internet